• Enrico Lunghi
  • Jeff Schinker
  • Sofia Aouine

WORD IN PROGRESS

Soirée lecture avec Sofia Aouine, Enrico Lunghi et Jeff Schinker
Littérature
MAR. 10.10.2017 / 20:00
Partenaire(s): Work In Progress - Paris
Prix: Gratuit

La soirée « Word In Progress » du 10 octobre est dédiée aux auteurs francophones et les organisateurs sont heureux de recevoir Sofia Aouine, Enrico Lunghi et Jeff Schinker. Rendez-vous mardi 10 octobre 2017 à 20h au Ratelach où vous pourrez vous lover dans les fauteuils, déguster un petit verre et écouter trois textes en devenir.

Sofia Aouine

De formation dramaturge, études de lettres modernes et d’école buissonnière, autrefois reporter radio et documentariste pour France Culture, RFI et France Inter, et soudainement rattrapée par la fiction, Sofia Aouine écrit aujourd’hui des romans et pièces de théâtre qui sont en cours de publication.

Pour plus d’informations, lien vers l’émission La marche de l’histoire du 16 juin 2017 : www.franceinter.fr/emissions/la-marche-de-l-histoire/la-marche-de-l-histoire-16-juin-2017

Enrico Lunghi

Enrico Lunghi est né à Luxembourg en 1962. Après ses études en histoire de l'art, il a été assistant scientifique au Musée national d'histoire et d'art à Luxembourg, puis  directeur artistique du Casino Luxembourg-Forum d'art contemporain (1996-2008) et directeur général du Mudam (2009-2016). Il a été commissaire pour le Luxembourg à la biennale de Venise (avec Bert Theis en 1995, Simone Decker en 1999 et Jill Mercedes en 1997) et président de l'IKT (association internationale des curateurs d'art contemporain) de 2005 à 2011. Il a publié de nombreux textes sur l'art et les artistes au Luxembourg et dans des publications à l'étranger. Il travaille aujourd'hui pour le Ministère de l'éducation nationale et pour l'Université de Luxembourg.

Oeuvres publiées:
2017

  • La collectionneuse d'anges - Histoire d'art et d'amour, Editions Guy Binsfeld

2016

  • Y’a des fausses notes dans la Cinquième – Roman noir désaccordé à quatre mains (Serge Basso-Enrico Lunghi), Éditions Phi

2013

  • Les dessous de la Vierge à l’Enfant – Roman noir polychrome à quatre mains (Serge Basso-Enrico Lunghi), Éditions Phi

2011

  • 2129 – Chasse à l’homme de l’art, Éditions de l’Officine-Paris

2009

  • Nous sommes heureux – Fable artistique en quatre saisons, Éditions de l’Officine-Paris

2008

  • Morts au musée – Histoire d’art et de sang, Éditions de l’Officine-Paris

2007

  • Le Crépuscule d’un rêve américain – Au long de la Route 66, Éditions de l’Officine-Paris

Jeff Schinker

Après une enfance riche en anecdotes à rabâcher dans un futur ouvrage autobiographique d’écrivain sénile, Jeff Schinker, né en 1985, passa l’âge ingrat de l’adolescence en ingurgitant des pelletées de livres, ce qui endommagea légèrement son système digestif.
Il déménagea ensuite à Paris, où il se lança dans des études universitaires interminables, qu’une thèse en littératures comparées viendra couronner. Il mena, dans la capitale française, le genre de vie dissipée annonciatrice d’une carrière d’écrivain. Ne manquaient plus que les premiers textes, qu’il écrivit ensuite dans son studio et qui furent tellement mauvais qu’il ne se trouva même pas de Max Brod à vouloir s’en approcher pour les offrir à quelque cheminée. L’écrivain s’exerça et persista, comme en témoignent un prix obtenu lors d’un concours littéraire organisé par la revue nos cahiers, en 2010, pour le texte « Plagiat(s) », puis son recrutement par Hydre Éditions pour une la publication de sa première nouvelle Retrouvailles. Jeff Schinker signa également un des quatre textes dramatiques de la pièce collective Oh du do uewen, mise en scène par Thierry Mousset.

Oeuvre publiée:
2017    
•    Retrouvailles, Hydre Editions

Inspiré des soirées parisiennes Work In Progress, le principe est simple et original : créer un véritable échange entre les auditeurs/spectateurs et l'écrivain tout en donnant un aperçu de l’œuvre en train de se façonner.

Les auteurs invités (primo-écrivants et confirmés) proposent ainsi, pendant une dizaine de minutes, la lecture d’un texte inédit et en cours d’écriture. Ensuite, c’est au public présent de jouer :  il donne ses appréciations et interroge l’auteur sur son travail en cours, accompagné en cela par un « bourreau d’auteur » qui canalise le débat.

Il est à noter que chaque soirée Word in Progress sera dédiée à une autre langue du pays.

  • 10 Octobre 2017 – WIP en langue française
  • 14 Novembre 2017 – WIP en langue luxembourgeoise
  • 12 Décembre 2017 - WIP en langue allemande
  • 9 Janvier 2018 – WIP en langue française
  • 13 Février 2018 - WIP en langue allemande
  • 13 Mars 2018 – WIP en langue luxembourgeoise
  • 10 Avril 2018 – WIP en langue française
  • 8 Mai 2018 - WIP en langue anglaise

Ce projet est né à Paris et il fait aujourd’hui l’objet d’une charte qui en définit la déontologie. Les organisateurs de l’édition luxembourgeoise souhaitent mettre en place un véritable échange avec les organisateurs du Work in Progress (WIP) de Paris. Un ou plusieurs auteurs de Paris seront invités à une soirée francographe organisée au Ratelach de la Kulturfabrik et un ou plusieurs auteurs du Luxembourg le seront également à une soirée parisienne.

Ce projet est mis en place par des auteurs du pays (Claire Leydenbach, Nathalie Ronvaux et Jeff Schinker) et un membre de la Kulturfabrik (Serge Basso de March).