WORD IN PROGRESS

Soirée lecture avec Tom Nisse, Athanase Popov et Ian De Toffoli
Littérature
MAR. 09.01.2018 / 20:00
Langue: français
Partenaire(s): Work in Progress - Paris
Caisse du soir: Entrée libre
Réductions: Ratelach

Soirée lecture avec Tom Nisse, Athanase Popov et Ian De Toffoli

Inspiré des soirées parisiennes Work In Progress, le principe des soirées WIP (pour Word in Progress) est simple et original : créer un véritable échange entre les auditeurs/spectateurs et l'écrivain tout en donnant un aperçu de l’œuvre en train de se façonner. Les auteurs invités (primo-écrivants et confirmés) proposent ainsi, pendant une dizaine de minutes, la lecture d’un texte inédit et en cours d’écriture. Ensuite, c’est au public présent de jouer :  il donne ses appréciations et interroge l’auteur sur son travail en cours, accompagné en cela par un «bourreau d’auteur» qui canalise le débat. 

Il est à noter que chaque soirée Word in Progress sera dédiée à une autre langue du pays. 

Ian De Toffoli (1981) est né à Luxembourg, dans une famille italo-luxembourgeoise. Après des études en Lettres françaises, il soutient, en 2011 une thèse de doctorat, à la Sorbonne (Paris IV), sur la présence de la culture antique dans la littérature contemporaine. Une thèse publiée en 2015 aux éditions Honoré Champion, sous le titre La Réception du latin et de la culture antique dans l’œuvre de Claude Simon, Pascal Quignard et Jean Sorrente. Il est l’auteur de nombreux textes de prose parus des anthologies et revues au Luxembourg. En 2012, il est auteur en résidence au Théâtre National du Luxembourg, où sont montés ses drames Microdrames et L’Homme qui ne retrouvait plus son pays. En 2015, la pièce 99%, quadrilingue et coécrite avec l’auteur barcelonais Elies Barbera, est jouée au Luxembourg, en Espagne et en Italie. En 2016, il crée, avec Pitt Simon et Luc Schiltz, la pièce Refugium : il s’agit d’une écriture collective. En décembre 2017, sa pièce Rumpelstilzchen, une adaptation du conte des frères Grimm, est mise en scène par Myriam Muller au Grand Théâtre de Luxembourg. Ian De Toffoli dirige la maison d’édition Hydre Editions et est actuellement assistant-chercheur à l’Institut de langue et de littératures luxembourgeoises à l’Université du Luxembourg.

Oeuvres publiées:

  • 2012 - L’homme qui ne retrouvait plus son pays
  • 2005 - Mauvais œil
  • 2013 - De solitudinis arte, ou, Le nouveau mythe de Narcisse

Tom Nisse est né en 1973 au Luxembourg. Il vit à Bruxelles et participe fréquemment à des lectures et des performances poétiques et organise divers événements culturels. Il collabore avec des artistes de toutes les disciplines et pratique des interventions plastiques intégrant le langage. Il est aussi traducteur de et vers l'allemand et a publié une quinzaine de recueils et de plaquettes de poésie et de proses courtes.

Dernières oeuvres publiées:

  • 2017 - Une vérification de l'origine
  • 2016 - Dénicher
  • 2015 - Après. suivi de Les restes des vieux ensembles. et de Stances

Athanase Popov est un résident luxembourgeois d’origine bulgare, naturalisé français et européen convaincu. Juriste et linguiste de formation, traducteur littéraire vers le français, il se lance désormais dans l’écriture.

Traduction publiée:

 

  • 2017 -  Fureurs de Boyan Papazov, traduit du bulgare par Athanase Popov

Les prochaines soirées WIP

  • 13 février 2018 : WIP en langue allemande
  • 13 mars 2018 : WIP en langue luxembourgeoise
  • 10 avril 2018 : WIP en langue française
  • 8 mai 2018 : WIP en langue anglaise

Ce projet est né à Paris et il fait aujourd’hui l’objet d’une charte qui en définit la déontologie. Les organisateurs de l’édition luxembourgeoise souhaitent mettre en place un véritable échange avec les organisateurs du Work in Progress (WIP) de Paris. Un ou plusieurs auteurs de Paris seront invités à une soirée francographe organisée au Ratelach de la Kulturfabrik et un ou plusieurs auteurs du Luxembourg le seront également à une soirée parisienne. 

Ce projet est mis en place par des auteurs du pays (Claire Leydenbach, Nathalie Ronvaux et Jeff Schinker) et un membre de la Kulturfabrik (Serge Basso de March).