• Hervé Atamaniuk
  • Athanase Popov
  • Jean Portante

WORD IN PROGRESS

Soirée lecture avec Hervé Atamaniuk, Athanase Popov et Jean Portante
Littérature
MAR. 11.12.2018 / 20:00
Langue: Français
En collaboration avec: Work in Progress (WIP) de Paris
Caisse du soir: Entrée libre

Cette soirée « Word In Progress » est dédiée aux auteurs francophones et les organisateurs sont heureux de recevoir Hervé Atamaniuk, Athanase Popov  et Jean Portante. Rendez-vous mardi 11 décembre 2018, à 20h00, au Ratelach où vous pourrez vous lover dans les fauteuils, déguster un petit verre et écouter des textes en devenir. 

    • Hervé Atamaniuk est né en France dans le Bassin houiller lorrain en 1961. Il travaille avec Jean Hurstel et son équipe au sein de l’Action culturelle du Bassin houiller Lorrain-scène nationale, de 1985 à 1995. Il obtient un Diplôme d’études approfondies de Géographie en aménagement culturel du territoire en 1992. Entre 1995 et 2002, il dirige le réseau culturel Banlieues d’Europe installé sur la friche de la Laiterie/centre européen de la jeune création à Strasbourg. En 2002, il devient directeur des affaires culturelles de la ville de Sarreguemines en Lorraine. Homme des frontières, il voue une passion particulière pour les langues minorées et publie en 2012 « le Platt lorrain pour les Nuls », chez First éditions. Il pratique la musique dans diverses formations de musique folk. Il est expert auprès de la commission européenne. En 2005, il est nommé chevalier des arts et lettres par le Ministère français de la culture.

Œuvre publiée: Le Platt lorrain pour les Nuls, First éditions (2012)

  • Athanase Popov est d’origine bulgare, naturalisé français, et de nationalité luxembourgeoise. Cet européen convaincu est juriste et linguiste de formation. Traducteur littéraire vers le français, il se lance désormais dans l’écriture.

Traduction publiée: Fureurs de Boyan Papazov, Traduit du bulgare par Athanase Popov, Editions Rafael de Surtis (2017)

  • Jean Portante est né en 1950 à Differdange (Luxembourg), de parents italiens. Il vit à Paris. Son œuvre, riche d’une quarantaine de livres – poésie, romans, essais, pièces de théâtre – est largement traduite. En France, il est membre de l’Académie Mallarmé. En 2003, il a reçu le Grand Prix d’automne de la Société des gens de lettres, pour l’ensemble de son œuvre, ainsi que le Prix Mallarmé pour son livre L'étrange langue. Dix ans plus tôt, son roman Mrs Haroy ou la mémoire de la baleine lui avait valu le Prix Servais au Luxembourg. Prix qui lui a été attribué une deuxième fois, en 2016, pour son roman L’architecture des temps instables. En 2011, il a été couronné du Prix national Batty Weber au Luxembourg, pour l'ensemble de son œuvre. Bien d’autres prix littéraires lui ont été attribués, et parmi eux le Prix Alain Bosquet pour sa traduction de L’amant mondial de Juan Gelman en 2013, ou, notamment, le Prix international de la Francophonie Benjamin Fondane, ainsi que le Prix européen Pétrarque. Ses livres sont publiés essentiellement chez PHI (Luxembourg) et au Castor Astral (France), mais également en Belgique, en Suisse, au Québec ainsi que, en traduction, dans une bonne quinzaine d’autres pays. Depuis plus de trente ans, il exerce une activité de traducteur littéraire. Il a traduit des dizaines de poètes latino-américains ainsi que bon nombre de voix européennes. 

    Dernières œuvres publiées:
    Après le tremblement, Castor Astral (2013) 
    Le travail de la baleine, Editions Phi (2014) 
    Richter, Editions Caractères (2015)
    L’architecture des temps instables, Editions Phi (2016)
    La tristesse cosmique, Editions Phi (2017) 

                    Les soirées WIP

                    Inspiré des soirées parisiennes Work In Progress, le principe est simple et original : créer un véritable échange entre le public et l'écrivain tout en donnant un aperçu de l’œuvre en devenir. Les auteurs invités (primo-écrivants et confirmés) proposent ainsi, pendant dix minutes, la lecture d’un texte inédit et en cours d’écriture. Ensuite, c’est au public présent de jouer : il donne ses appréciations et interroge l’auteur sur son travail en cours, accompagné en cela par un « bourreau d’auteur » qui canalise le débat. Il est à noter que chaque soirée Word in Progress sera dédiée à une autre langue du pays. 

                    Ce projet est né à Paris et il fait aujourd’hui l’objet d’une charte qui en définit la déontologie. Les organisateurs de l’édition luxembourgeoise souhaitent mettre en place un véritable échange avec les organisateurs du Work in Progress (WIP) de Paris. Un ou plusieurs auteurs de Paris seront invités à une soirée francographe organisée au Ratelach de la Kulturfabrik et un ou plusieurs auteurs du Luxembourg le seront également à une soirée parisienne. 

                    Ce projet a été mis en place par des auteurs du pays, Anita Gretsch, Nathalie Ronvaux et Jeff Schinker, et le directeur de la Kulturfabrik Serge Basso de March.