WORD IN PROGRESS

avec Marylène Andrin-Grotz, Luc Caregari et Anne de Rancourt
Littérature
MAR. 11.04.2017 / 20:00
Partenaire(s): Work In Progress - Paris
Entrée : libre

La soirée « Word In Progress » du 11 avril est dédiée aux auteurs francophones et les organisateurs sont heureux de recevoir Marylène Andrin-Grotz, Luc Caregari et Anne de Rancourt. Rendez-vous mardi 11 avril 2017 à 20h au Ratelach où vous pourrez vous lover dans les fauteuils, déguster un petit verre et écouter trois textes en devenir.

Marylène Andrin-Grotz

Marylène Andrin-Grotz a grandi dans les années 80 dans un petit village près de Reims. Après des études de cinéma à Metz suivies de belles errances à Londres, Paris et Brest, elle vit au Luxembourg depuis dix ans, où elle travaille sur des tournages et collabore aux pages Kultur du Lëtzebuerger Land. Elle a réalisé deux courts-métrages, Errances et Tout est calme, le troisième est en cours de production. Son travail d’auteur s’articule autour de trois thèmes récurrents: le souvenir et son rapport au présent, l’enracinement à un lieu et la place du corps différent dans la société.

Courts-métrages réalisés:
2015 : Tout est calme
2013 : Errances

Luc Caregari

Né en 1979 à Esch-sur-Alzette, Luc Caregari est titulaire d’un Master en lettres françaises et et d’un Master Pro en journalisme franco-allemand. Depuis 2005, il est journaliste à l’hebdomadaire woxx, où il s’occupe aussi des pages culturelles. Membre du collectif Independent Little Lies depuis le début des années 2000, il est co-organisateur des Impossible Readings dès la première édition. À côté il préside le Syndicat des Journalistes - Luxembourg (SJ-L) et est membre du bureau du Conseil de Presse. Il est aussi auteur de deux livres parus en 2016 : D’Glühschwéngchen (éditions Op der Lay avec Nora Wagener et Carlo Schmitz) et Le Citron-Céphale (éditions Phi)
Lien vers le blog de l’auteur  www.triggerpt.org/lou
Oeuvres publiées:
2016 : Le Citron-Céphale, Editions Phi

Anne de Rancourt

Anne de Rancourt, son truc, c’est l’écriture. Elle ouvre grand les yeux sur son époque, observe, brocarde ses contemporains à travers sa propre personne, se saisit de sujets de société qui la touchent, et dont elle ne peut s’empêcher de tordre, d’inverser les points de vue, pour faire un sort au manque d’imagination et réhabiliter le droit au rêve, l’immense urgence du rêve.
Née le 21 mai 1955 à Agadir (Maroc), elle affirme n’être pour rien dans le tremblement de terre qui a dévasté la ville en 1960. Elle a un alibi en béton : elle était en France. Elle dispose d’un mari et de quatre enfants mâles enfin élevés (cf Comment élever un ado d’appartement et Comment se débarrasser d’un ado d’appartement ?  )
Elle aurait pu écrire ses livres en allemand, langue subtile qu’elle a enseignée en lycée pendant vingt-huit ans. Mais c’est la langue française son outil préféré.
Elle s’épanche, chaque semaine, dans le journal régional La Semaine : une chronique (Mes états d’Anne),  des piges, du journalisme culture et anime régulièrement des rencontres d'auteurs et aussi des ateliers.
Après avoir fait ses preuves en matière d’humour vachard et d’auto-dérision avec ses Ados d’appartement et Je suis ronde et j’aime ça !, sa plume est passée au roman et à la nouvelle, puis à l’écriture dramatique.
Elle rejoint dès sa création en 2016 le collectif Le Gueuloir qui réunit des auteurs dramatiques lorrains, luxembourgeois et belges.

Oeuvres publiées:

  • 2017 : Il faut rentrer maintenant, roman, éditions des Paraiges
  • 2016 : Mes états d’Anne, le livre, publié par le journal La Semaine
  • 2014/2010  :  Comment se débarrasser d'un ado d'appartement, Chiflet et cie. Adapté au théâtre et mis en scène par Jean Chollet. Publié en Poche (J’ai lu) en 2014
  • 2010/2009 : Un mètre quatre, Buchet-Chastel 2009/ Pocket 2010. Prix jeune du Pays Boulageois 2010. Prix Saint-Exupéry 2010. Traduit en anglais sous le titre “Three feet, four inches”.
  • 2009 : Je suis ronde et j'aime ça !, Chiflet et Cie
  • 2006 : Comment élever un ado d'appartement ?, Chiflet et cie. Traduit en estonien et en polonais. Adapté au théâtre et mis en scène par Hélène Zidi-Chéruy.