• Virginie Poitrasson
  • Caroline Simon ©Dirk Skiba
  • Mathieu Nuss ©David Dao
  • Tom Nisse
  • Pol Belardi

PÉRIPHÉRIE DU 38ÈME MARCHÉ DE LA POÉSIE DE PARIS / REPORTÉ

Rencontre littéraire avec Virginie Poitrasson, Caroline Simon, Mathieu Nuss et Tom Nisse.
Literatur
FR 05.06.2020 / 20:00
Sprache: français
In Zusammenarbeit mit: Marché de la Poésie de Paris
Abendkasse: Entrée libre

Annulation de la manifestation

Suite à l’interdiction de tous les événements publics jusqu’au 31 juillet 2020, nous sommes dans le regret d'annoncer l'annulation de cette manifestation. Nous travaillons sur un éventuel report. Nous vous tiendrons informés dans les meilleurs délais.

Le Marché de la Poésie est devenu au fil des ans l’une des manifestations poétiques les plus importantes d’Europe, accueillant des milliers de poètes, éditeurs et lecteurs. Depuis plusieurs années, et dans la volonté de rayonner hors de son écrin parisien, son équipe organise des rencontres poétiques en France et à l’étranger. Ainsi, dans le cadre de sa 38ème édition, et en vue de l’édition 2021 lors de laquelle le Luxembourg sera invité d’honneur, le Marché de la Poésie et la Kulturfabrik organisent une Périphérie luxembourgeoise, en juin 2020. Vous pourrez y découvrir les écrits de deux poètes français (Virginie Poitrasson et Mathieu Nuss) et de deux poètes luxembourgeois (Caroline Simon et Tom Nisse). Ils seront accompagnés en musique par le jazzman luxembourgeois Pol Belardi.

Virginie Poitrasson (FR)

Née à Lyon en 1975, Virginie Poitrasson est poète, performeuse et traductrice. Elle est, entre autres, l’auteure d’Une position qui est une position qui en est une autre (éditions Lanskine) et Le pas-comme-si des choses, Il faut toujours garder en tête une formule magique, Demi-valeurs (éditions de l’Attente). Elle traduit régulièrement des poètes américains (Cole Swensen, Mei Mei Berssenbrugge, Marylin Hacker, Charles Bernstein, Jennifer K. Dick, Michelle Noteboom, Shanxing Wang, Rodrigo Toscano, Laura Elrick…) et anime régulièrement des ateliers d’écriture auprès de divers publics.

Caroline Simon (LU)

Née en 1997, Caroline Simon suit des études d’arts appliqués à Strasbourg. Sa poésie se veut libre, contestataire et acidulée. En 2016, elle a obtenu le premier prix du concours Jeune Printemps au Luxembourg. Depuis, elle publie de manière aléatoire dans la revue On peut se permettre. Elle a notamment participé à la soirée de clôture du festival Poema à la Kulturfabrik (LU). En 2019, elle a représenté le Luxembourg lors du Printemps Poétique Transfrontalier organisé par la Kulturfabrik. Un recueil des poèmes lus pendant cet évènement a été traduit (Die Schienbeine der Stadt, 2019) et est paru dans la parasitenpresse (Cologne).

 

Mathieu Nuss (FR)

Mathieu Nuss est né en 1980 et vit et travaille en région parisienne. Depuis 2013, il codirige Larevue* qui paraît une fois par an, et collabore régulièrement aux revues CCP, Po&sie, Rehauts. Ses parutions récentes sont : Au beau fixe (Obsidiane, 2013), Atterrassement (La Canopée, 2016), Ambulatoires (Fidel Anthelme X, 2017), Arrosé l’arroseur (Rehauts, 2017) et Ainsi ces crochets X (Julien Nègre éditeur, 2017), et Alité ma non troppo (L’étoile des limites, 2019). Il a également écrit le livret de Jachère aidant, cantate pour voix, ensemble et électronique de Gérard Pesson créée au Centre Georges Pompidou en juin 2010 et dont l’enregistrement est paru en 2018 sur le label NoMadMusic.

Tom Nisse (LU)

Tom Nisse est né en 1973 au Luxembourg et vit à Bruxelles. Il participe fréquemment à des lectures et à des performances poétiques et organise divers événements culturels. Il collabore avec des artistes de toutes les disciplines et pratique des interventions plastiques intégrant le langage. Il est aussi traducteur de et vers l'allemand et a publié une vingtaine de recueils, de plaquettes de poésie et de proses courtes parmi lesquels : Reprises (Éditions L'Arbre à paroles, 2011), Reprises de positions (Éditions Microbe, 2013), Après (Éditions Phi, 2015), Contre la tactique de l'horloge, (Éditions Le Dernier Télégramme, 2016), Fidèle à la marge (Éditions Caedere, 2018).

Pol Belardi (LU)

Pol Belardi joue de la basse, du vibraphone, du piano, de la contrebasse et du synthétiseur. Il est aussi bien musicien d’orchestre classique que membre de projets électro, de jazz, de rock et participe à la création de musiques de film. Il est également compositeur et leader de groupes. Très créatif et toujours à la recherche du renouveau, c’est un caméléon de la musique toujours prêt à surprendre !