NUIT DE LA CULTURE

Other
SAT 14.09.2019 / 16:00
Price: Free

Pour sa 8ème édition, la Nuit de la Culture verra à nouveau toute la ville se mobiliser. Après « La nuit et les rêves », retrouvez cette année tout un programme autour de la thématique de l’eau et de l’Alzette.

L’Alzette est la rivière nationale luxembourgeoise. Pourtant elle traverse Esch sans être vraiment visible... Durant une soirée qui se prolongera jusqu’au petit matin, plus de 50 artistes la raconteront de manière intrigante. Plongez dans un parcours d’histoires et de performances pleines d’humour allant de la Place de la Résistance jusqu’au Parc Laval. Vous assisterez ensuite à une parade sous-marine, un spectacle de brumes et de lumières et à des concerts festifs. Pour les plus noctambules, glissez doucement dans la nuit, allongés sur des matelas, à regarder des films courts sous le chapiteau du Magic Mirrors.

Pour l’occasion, la Kulturfabrik présente « Flippant le Dauphin » un spectacle d’Evandro Serodio qui aura lieu dans la cour, « Conte pour radios et robinets » une proposition d’Arno Fabre dans la Galerie Terres Rouges, « En attendant Kyoto » une installation de Max Vandervorst dans la grande salle ainsi que « Déluges », une installation réalisée par Sandy Flinto et Pierrick Grobéty, artistes associés en résidence, au 17, rue du moulin à Esch. 

« Flippant le Dauphin »

Par Evandro Serodio (Argentine)  
A 17h et 19h (cour de la Kulturfabrik)

Spectacle conseillé aux âmes téméraires

Zoo humain avec ce spectacle éclaboussant entre delphinarium et théâtre de la cruauté ; une vraie performance inoubliable.

« On vous présente Flippant, le dauphin star. Flippant est super câlin et vraiment très joueur ! Venez découvrir une relation unique entre l’homme et l’animal. Partagez avec eux des moments de jeu mémorables ! »
Dans ce spectacle, Evandro Serodio explore la relation entre un dauphin et son dresseur en s’appuyant sur les techniques d’expression qui interrogent le trouble chez l’humain et sa relation à son environnement : marionnette, travail sur l’animalité, ventriloquie. 

Evandro Serodio, clown bénévole - bouffon, adore provoquer, choquer, et perturber son spectateur. Dans un mélange d’ironie et d’humour, il cherche en permanence le décalage, la perte des repères, pour troubler le public.
Ce voyage dans les coulisses d’un parc aquatique, pur produit de consommation inventé par l’homme pour divertir l’homme aux dépens de l’animal, ne laissera pas le spectateur indemne ! L’animal habituellement observé se retrouve à place d’observateur. 

« En attendant Kyoto »

Par Max Vandervorst  
De 16h30 à 19h30 
(Grande salle de la Kulturfabrik) 

Une installation sonore ludique, à base de billes, de boules de glace et d’objets résonants. Une étrange forêt percussive où se promener : chantons sous la pluie de glaçons !

« Conte pour radios et robinets »

Par Arno Fabre   

De 16h00 à 20h00 

(Galerie Terres Rouges de la Kulturfabrik) 

Des robinets qui gouttent rétablissent brièvement le contact électrique: les radios diffusent ainsi des bribes sonores de la bande FM. Un « cadavre exquis » musical.

« Déluges »

Par Sandy Flinto et Pierrick Grobéty (Luxembourg) 
De 16h00 à 20h00
(Hangar, 17, rue du moulin) 

Une expérience visuelle, sonore et sensorielle qui se fait l’écho des cataclysmes, bouleversements et déluges intérieurs. « Déluges » devient un lieu de transition, de drames et d’histoires intimes liés à l’eau.