LES LÈVRES ROUGES / ANNULÉ

Ciné-club
Cinema
WED 25.03.2020 / 20:30
Box office: 5€

Annulation de nos manifestations jusqu'au 31 mars

En raison de la crise sanitaire que nous traversons actuellement et en se référant aux consignes de restrictions annoncées jeudi 12 mars 2020 par le Conseil de Gouvernement, la Kulturfabrik a pris la décision de suspendre tous ses événements publics et ce jusqu’au 31 mars 2020.

Cette décision concerne toutes nos manifestations : concerts, événements littéraires, projections, workshops, projets  pédagogiques. Toutes les activités pédagogiques du Kufa’s Urban Art Esch et la tournée du Printemps Poétique Transfrontalier sont donc suspendues dès ce jour. Nous avons par ailleurs décidé de fermer les portes de notre bar, le Ratelach, jusqu’au 31 mars et d’annuler tous les événements publics qui y étaient prévus : café des langues, concerts, open stage.  

Tous les événements seront reportés dans la mesure du possible sinon annulés. En cas de nouvelle date, les tickets achetés resteront valables. En cas d’annulation, les personnes seront automatiquement remboursées. Par ailleurs, étant donné le caractère imprévisible de la situation actuelle, nous vous informerons dans les meilleurs délais du maintien, du report ou de l'annulation des événements ultérieurs.

Nous faisons face à une situation exceptionnelle qui nous pousse à hiberner. Merci de votre compréhension.

Daughters of Darkness

  • Un film de Harry Kümmel
  • BE-FR-ALL / 1971
  • 96 min
  • VOST FR
  • A partir de 16 ans


Casting : Delphine Seyrig, John Karlen, Danielle Ouimet

Synopsis : Valérie et Stefan, immobilisés à Ostende, séjournent dans un vaste hôtel désert en cette morte-saison. Le couple fait alors la connaissance de l'inquiétante comtesse Bathory et de sa protégée Ilona, ténébreuses créatures de la nuit. Elles envoûtent d’abord le jeune homme, fasciné par des meurtres mystérieux perpétrés au même moment dans la région, puis Valérie, intriguée par l’étrange relation qui unit les deux femmes…

Du fantastique au féminin, une comtesse vampire interprétée par la divine Delphine Seyrig, de l’érotisme, de l’ésotérisme, du sang, des larmes et la plage d'Ostende désertée. Des images et une partition musicale inoubliable composée par François de Roubaix...une petite perle méconnue, ressortie dans une nouvelle copie.