Prévente

La Kulturfabrik possède son propre système de billetterie en ligne via son site internet. Pour tout achat, veuillez vous référer à la page du spectacle/concert qui vous intéresse dans l'agenda.


Pour toute question, n’hésitez pas à nous joindre par téléphone: +352 55 44 93-1 ou par email : ticket@kulturfabrik.lu
Permanence: du lundi au vendredi de 9h à 12h et 14h à 17h.

Réductions

RÉDUCTIONS EN PRÉVENTE

Kulturpass : ticket à 1.50€. Plus d'informations ici.
Réservations au préalable : +352 55 44 93-1 ou ticket@kulturfabrik.lu

Moins de 6 ans : gratuit (hors spectacle jeune public)
Enfants de 6 à 12 ans, demandeurs d'emploi et étudiants : réduction selon les manifestations (sur présentation d’un justificatif).

RÉDUCTIONS EN CAISSE DU SOIR

Sur présentation d'un justificatif.
Moins de 6 ans : gratuit
Enfants de 6 à 12 ans, demandeurs d'emploi et étudiants : réduction selon les manifestations

Tarifs de groupe

La Kulturfabrik propose des tarifs de groupe pour certaines de ces manifestations. Renseignements au +352 55 44 93-27 ou mateusz@kulturfabrik.lu.

Venir à la Kulturfabrik

STATIONNEMENT 

• Sur le parking du Cactus (supermarché situé à 50m) pour spectateurs ou visiteurs

De France (Metz ou Thionville)

• Prendre la A3/E25 en suivant le panneau LUXEMBOURG/ BRUXELLES / TRIER
• Continuer en suivant le panneau ESCH/ALZETTE
• Prendre la sortie ESCH/ALZETTE - CENTRE et continuer sur la N4
• Entrer dans ESCH/ALZETTE et suivre la rue de Luxembourg (N4)

De Belgique

• Prendre la E25/ E111 en suivant le panneau LUXEMBOURG
• Prendre la A4, direction ESCH/ALZETTE
• Prendre la sortie ESCH/ALZETTE - CENTRE et continuer sur la N4
• Entrer dans ESCH/ALZETTE et suivre la rue de Luxembourg (N4)

D’Allemagne 

• Prendre la E 44 en suivant le panneau LUXEMBOURG/ BRUXELLES
• Continuer en suivant le panneau ESCH/ALZETTE
• Prendre la sortie ESCH/ALZETTE - CENTRE et continuer sur la N4
• Entrer dans ESCH/ALZETTE et suivre la rue de Luxembourg (N4)

TRANSPORTS EN COMMUN

TRAIN - Luxembourg > Esch-sur-Alzette
Ligne 60
Ligne 60C
www.cfl.lu

BUS - Arrêt: Villa Mousset / Clinique Ste Marie / Op der Leier
www.mobiliteit.lu
www.cfl.lu
www.tice.lu

VÉLOS 

La Kulturfabrik dispose d'une station Vël'OK et de plusieurs parkings à vélo.

Musique / Hip Hop / Rap / Pop

Maale Gars & Frënn

Squad am Haff

sam. 02.04.22 — 20h00
Portes 19h30
Maale Gars & Frënn
©LaurentRausch
Maale Gars & Frënn
©Jil Kugener
Tickets

Presales:  9 (+fees) 


 In partnership with Eldoradio

De Maale Gars steet, iergendwou tëscht melancholesch-elektronescher Popmusek an energeteschem Trap, meeschtens zimmlech eleng do. Dowéinst invitéiert hien den 2. Abrëll op en Owend an der Kulturfabrik.

Säit 2016 feiert de Maale Gars de Squad am Haff bei sech doheem. No all deene Joren ass et Zäit, dass jidderee komme kann dee well. D’Location ännert, de Spirit bleift. Mat dobäi si vill Gesiichter aus der lokaler Hip-Hop Zeen ewéi den Turnup Tun, de Big T an de ROD. Di. Perfekt Occasioun also, fir eng Rei u Features op eng Bün ze bréngen.


In 2020, Maale Gars started showing Luxembourgish hip-hop what true feelings are. After three years with the indie band Epicure, Thomas Roland has been regularly releasing new tracks since January 2020. Allying melancholy, electronic pop music, and energetic trap; his songs are a genuine reflection of these times’ spirit. This authenticity can be found in the triviality of his lyrics.  And it seems like this sincerity and simplicity please the public. In fact, without any need for guns or unauthentic persona, he is now being streamed more than most local rappers (over 200,000 streams in a year) on Spotify.

Regarding the origins of Maale Gars; “The name is the origin of the project” according to Thomas Roland himself. He adds that he was in a sort of bad situation which pushed him to start this Luxembourgish project in hip-hop. He wasn’t anywhere near a tragic path, but neither a very nice one. He was just a “gars” caught up in an everlasting spleen, and desperately wanted to change and embark on a new path. This led him to leave his ex-girlfriend and brought him on a difficult journey to “find himself”. It was in this search of his inner-self that his colleagues started calling him “Maale Gars”; in other words, ‘The guy who always gets along’.