Prévente

La Kulturfabrik possède son propre système de billetterie en ligne via son site internet. Pour tout achat, veuillez vous référer à la page du spectacle/concert qui vous intéresse dans l'agenda.
Actuellement, en raison des règlementations liées à la situation sanitaire, nous ne sommes pas en mesure de vendre des tickets auprès des points de vente physiques externes.


Pour toute question, n’hésitez pas à nous joindre par téléphone: +352 55 44 93-1 ou par email : ticket@kulturfabrik.lu
Permanence: du lundi au vendredi de 9h à 12h et 14h à 17h.

Réductions

RÉDUCTIONS EN PRÉVENTE

Kulturpass : ticket à 1.50€. Plus d'informations ici.
Réservations au préalable : +352 55 44 93-1 ou ticket@kulturfabrik.lu

Moins de 6 ans : gratuit (hors spectacle jeune public)
Enfants de 6 à 12 ans, demandeurs d'emploi et étudiants : réduction selon les manifestations (sur présentation d’un justificatif).

RÉDUCTIONS EN CAISSE DU SOIR

Sur présentation d'un justificatif.
Moins de 6 ans : gratuit
Enfants de 6 à 12 ans, demandeurs d'emploi et étudiants : réduction selon les manifestations
Détenteurs "Carte Culture Jeunes": réduction de 6€.

Tarifs de groupe

La Kulturfabrik propose des tarifs de groupe pour certaines de ces manifestations. Renseignements au +352 55 44 93-27 ou mateusz@kulturfabrik.lu.

Cinéma

Two Ships

CinEast

mer. 20.10.21 — 20h00
Two Ships
Pratical Informations

Covidcheck event
Ticket: 7€
Reservations: inscriptions@kulturfabrik.lu 

www.cineast.lu

CinEast (ciné-East) − Central and Eastern European Film Festival in Luxembourg


- Two Ships / Marťanské lodě (Czech Republic, Norway 2021)
- drama, romance, 76 min, en subtitles
- directed by Jan Foukal
- written by Zdeněk Jecelín (story by Martin Kyšperský)
- with Eliška Křenková, Martin E. Kyšperský, Jan Strejcovský, Anita Krausová

Eliška is a psychologist, Martin is a musician. They are the focus of this lyrical film set in Brno about their love and the possibilities and limits of knowing and understanding another person. Because – not unlike a song – this film evokes a certain ongoing mood and raises the perennial question of what can and cannot be put into words.