SORTIE DE RÉSIDENCE

"Polysemis" par Annick Pütz & Anne Kawala
Résidence Danse Littérature
MER. 03.03.2021 / 19:00

Du 8 au 14 février puis du 26 février au 3 mars, la danseuse et chorégraphe luxembourgeoise Annick Pütz et la poète et autrice Anne Kawala sont en résidence à la Kulturfabrik autour du projet « Polysemis ».

Une sortie de résidence aura lieu dans le cadre du 3 du TROIS au Trois C-L (3 mars 2021 à 19h).
Détails et réservations : ici

Chorégraphie : Annick Pütz | Poète : Anne Kawala | Partenaires : Centre culturel Kulturfabrik, TROIS C-L, Rhysom Danz Kollektiv, Ministère de la Culture
▸ Ce projet a bénéficié d’une aide à la recherche du TROIS C-L – Centre de Création Chorégraphique Luxembourgeois

Des échanges croisés entre Annick Pütz et Anne Kawala, s’esquissent un dispositif de recherches qui s’autorise à intégrer la lisière de terrains scientifiques, entre anatomie et anthropologie, au travail qu’ouvre une attention à la sensation, née du corps ou du texte dit. Ce dispositif est celui d’une collecte de questionnements qui, plutôt qu’appeler une réponse définitive, univoque et immédiate, ouvre à des temps, des explorations en mouvement, les traces qui en restent, des textes à plusieurs sens, des polarités, des résonances. Après une première rencontre autour de leurs travaux respectifs sur le cœur (Das Herzprojekt d’Annick Pütz (2018), et Au cœur du cœur de l’écrin d’Anne Kawala (2017)), le foie dans ce qu’il convoie en termes médicaux, affectifs, énergétiques, historiques et magiques est ici exploré.

Annick Pütz

La démarche artistique d’Annick Pütz consiste dans la recherche d’un langage chorégraphique qui se détache du formel, pour accéder au relationnel. Les dernières années, elle se passionne particulièrement pour la complexité, la finesse et les nuances du corps humain, ces mouvements de vie qui habitent chaque personne dans une expression à la fois universelle et unique. Elle voyage entre les pratiques corporelles et l’art, avec beaucoup de plaisir et d’enthousiasme, en les considérant comme les deux faces de la même – et précieuse – médaille.

Anne Kawala

Diplômée des Beaux-Arts de Lyon, le travail d’Anne Kawala interroge les rapports qu’entretiennent politiquement oralité et scripturalité, le genre des écritures et s’appuie pour cela sur des recherches anthropologiques et historiques.  Formellement, ce travail se traduit à la fois par des publications papiers et des formes performées, orales, scéniques. Publié récemment : Les aventures d’Orphée Foëne à Dos Romeiros (Série Discrète, 2020). Récemment mis en scène : Les paysages de Cristal Black (Antre-peaux, Bourges, 2019-2020)